Google Page Experience

Les 6 informations à retenir du nouvel algorithme de Google : Google Page Expérience.

Suivi de 6 astuces pour en faire un allié pour atteindre la 1ère page de Google

Google page experience

 

Le mois dernier Google a révélé la mise à jour de ses critères de positionnement avec la sortie de son algorithme : Google Page expérience.

Google Page Expérience risque de révolutionner le monde du SEO, car cet algorithme est un premier pas vers ce que l’on appelle déjà le SXO (Search Experience Optimisation – Optimisation de l’expérience de recherche). Le SXO est l’avenir du SEO, il s’agit de pratique SEO centré sur l’expérience utilisateur qui devient indispensable pour être positionné.

Mieux comprendre Google Page Expérience est indispensable pour ne pas rater le virage inéluctable du SEO vers le SXO.

 

Google Page Expérience : de nouveaux critères qui deviendront de plus en plus important

Google page experience

“Depuis quelques années maintenant, le bon classement de votre site dans les pages de résultats du moteur de recherche Google n’est pas le fruit du hasard. Plus il est haut, plus il répond à des critères de classement imposés par Google. Vous le savez sûrement déjà mais il en existe des dizaines, chacuns ayant plus ou moins d’importance. Des mises à jour ont lieu régulièrement.” 

source : https://www.seoquantum.com/billet/savoir-google-page-experience

Google Page Experience est une de ces mises à jour, mais que comprend-t-elle ?

Google Page Experience a été développé par Google pour mieux comprendre comment l’internaute lambda interagit avec une page web, quelle est son expérience utilisateur. Mais, bien sûr, l’objectif de cet algorithme est plus poussé, il s’agit pour Google d’établir des critères plus précis quant à l’expérience utilisateur de l’internaute pour positionner une page web.

Google Page Expérience : 6 nouveaux critères qu’il ne faut pas négliger

    1. LCP, Largest Contentful Paint : cet indicateur mesure le temps de chargement. Google estime que « le temps nécessaire pour afficher le plus grand élément visible d’une page web doit être inférieur à 2,5 secondes ».
    2. FID, First Input Delay : cet indicateur mesure l’interactivité. Google estime que « les sites doivent s’efforcer de ne pas dépasser un FID de 100 millisecondes ».
    3. CLS, Cumulative Layout Shift : cet indicateur mesure la stabilité visuelle de l’interface utilisateur. Google estime que « les sites doivent s’efforcer de ne pas dépasser un score CLS de 0,1 » (il s’agit d’un indice).
    4. Ergonomie mobile : le mobile est également impacté ; il ne faut surtout pas négliger cela ; surtout lorsque l’on sait que le mobile est le point de référence de Google pour positionner une page ;
    5. Temps de chargement & accessibilité : Un temps de chargement de – de 2s et des pages accessibles, des critères déjà présents mais qui seront encore plus importants qu’aujourd’hui dans l’avenir ;
    6. Éléments intrusifs : limiter les éléments intrusifs qui viennent perturber la visite de l’internaute sur le site web. Typiquement, les publicités qui ne sont pas imposées à l’internaute sans qu’il ne l’ait réclamé. Mais, le géant du web ne nous dit pas si les pop-ups sont prises en compte.

    *Algorithme : Ensemble des règles opératoires propres à un calcul ; suite de règles formelles.

    *Expérience utilisateur : L’UX qualifie l’expérience globale ressentie par l’utilisateur lors de l’utilisation d’une interface, d’un appareil digital ou plus largement en interaction avec tout dispositif ou service. L’UX est donc à différencier de l’ergonomie et de l’utilisabilité.

     

    Google Page Expérience : de nouveaux critères qui deviendront de plus en plus important

    marche 1 Google Page Experience

    LCP, Largest Contentful Paint

    La plus grande peinture de contenu (LCP) est une métrique Core Web Vitals et mesure le moment où le plus grand élément de contenu de la fenêtre devient visible. Il peut être utilisé pour déterminer quand le contenu principal de la page a fini de s’afficher à l’écran.

    Voici 6 points à respecter pour minimiser le temps d’affichage du LCP :

    • Optimisez votre serveur
    • Acheminer les utilisateurs vers un CDN plus proche
    • Mettre en cache les actifs
    • Servir les pages HTML en premier
    • Établissez tôt des connexions tierces
    • Utiliser les échanges signés

     

    Marche 2 Google Page Experience

    FID, First Input Delay

    Le First Input Delay (FID) permet d’évaluer la première impression des internautes quant à l’interactivité et la réactivité de votre site web.

    Voici 6 points à respecter pour minimiser le délai de premier affichage (FID) :

    1. Réduisez l’impact des Third Parties sur votre code 
    2. Réduisez le temps d’exécution du JavaScript
    3. Minimise le travail du Main Thread
    4. Réduisez le nombre de requêtes et la taille des échanges
    5. Ne mettez pas d’objet trop lourd dans votre page web
    6. Suivre les évolution du First Input via Changelog

    Marche 3 Google Page Experience

    CLS, Cumulative Layout Shift

    Le CLS (cumulative layout shift) permet de mesurer la fréquence à laquelle les utilisateurs subissent des changements de mise en page inattendus.
    https://www.codeur.com/blog/web-core-vitals-cumulative-layout-shift/

    Voici 6 points pour limiter l’instabilité du contenu (CLS) :

    Bloquer les publicités envahissantes ;
    Lorsque vous désirez mettre des publicités, les ajouter de la manière la plus native possible ;
    Insérer directement vos publicités dans le contenu de l’article ;
    limiter l’utilisation des iframes ;
    Eviter de mettre du contenu en embebs dans vos pages ;
    Eviter les contenus injectés dynamiquement (type ; pop-up)

     

    SEO Sémantique

    SEO Technique

    Popularité & SEO

    Rédaction Web

    Mot-clé

    Balise HTML

    Méta SEO

    Métas Sociales

    Linking interne

    Données

    Plugins

    Outils SEO

    Recommandé pour vous

     

     

     

     

    Balises HTML h1, h2, h3…h6 : les utiliser à bon escient pour atteindre la première position sur Google, tout un art !

    Les balises h1, h2, h3…h6 (aussi appelées : structure hn) d’une page web permettent de donner une structure à une page web et ainsi d’en faciliter la lisibilité.

     

    Marche 4 Google Page Experience

    Ergonomie mobile

    En matière d’ergonomie mobile, il est indispensable de s’assurer que l’internaute arrivant sur le site depuis un mobile ait l’expérience la plus saine possible, pour cela:

    1. adapter la police d’écrire au mobile ;
    2. s’assurer du bon emplacement des fichiers média sur mobile ;
    3. vérifier le temps de chargement ;
    4. éviter d’insérer trop de visuels sur la version mobile ;
    5. s’assurer du bon responsive design ;
    6. tester : encore et toujours.

    Marche 5 Google Page Experience

    Temps de chargement & accessibilité

    Google page experience

    Le temps de chargement & accessibilité de votre site doit être le plus court possible, pour cela :

    1. rendez votre site accessible depuis le robot txt, c’est possible via la Search Console ;
    2. s’assurer qu’il n’y ait pas de page erreur (404) sur le site ;
    3. optimisez vos contenus médias (ex : image) ;
    4. s’assurer de la bonne indexabilité de votre site web (via robot txt, par exemple) ;
    5. éviter la publicité intrusive ;
    6. penser à héberger vos vidéos ou podcast sur une plateforme dédiée.

    Marche 6 Google Page Experience

    Éléments intrusifs

    Pour le dernier point éléments intrusifs, prenez le temps de relire les points précédents.

    SEO Sémantique

    SEO Technique

    Popularité & SEO

    Rédaction Web

    Mot-clé

    Balise HTML

    Méta SEO

    Métas Sociales

    Linking interne

    Données

    Plugins

    Outils SEO